Rénovation d'une maison de 1752

Avec de l'huile de coude, tout est possible !

 

Une belle aventure 15 juin 2016

Classé dans : Non classé — rotze17 @ 14 h 15 min

Je sais, ça n’a pas grand chose à voir avec l’avancement des travaux. Mais voilà, je ressens le besoin de parler de cette aventure… Belle aventure même.

Certes, il y a des couacs et des obstacles. Mais faut-il ramener tout le travail accompli, les rencontres, le plaisir à ces quelques obstacles ? Alors, oui, c’est un peu merdique d’être à 6 semaines d’emménager et de savoir que je n’aurais pas l’électricité au top. Je vais continuer à fonctionner sur l’ancien réseau qui est un peu pourri… Mais ai-je le choix ? C’est mieux que rien finalement.

On dit qu’il y a une partie du monde qui est là pour emmerder l’autre. C’est vrai. Mais est-ce que cette minorité doit prendre le pas sur la majorité qui est là pour t’aider ?

Moi, j’ai pris (et je prends encore) beaucoup de plaisir à travailler dans cette maison. J’ai fait des rencontres géniales. J’ai eu la chance d’avoir des corps de métier qualifiés et efficaces. Des passionnés, un peu comme moi ;-) ! Et pis, toujours arrangeant et à l’écoute. Comme j’ai peu de moyens, ils sont toujours d’accord de me laisser faire une partie du travail. Certains sont même contents parce que c’est un boulot qu’ils n’aiment pas faire, soit ils ont déjà beaucoup à faire. C’est du win – win.

J’ai eu des aides aussi. Toujours là quand il faut. Parfois, c’est des aides physiques, parfois, juste besoin d’un petit coup de pouce, des aides intellectuelles et des conseils aussi. Et pis les enfants ont aussi du plaisir à pouvoir mettre la main à la pâte.

L’avantage avec un tel chantier, c’est qu’il y a toujours beaucoup à faire. Si j’ai besoin d’aide pour faire une chose particulière, si mon aide ne peut pas venir de suite, pas grave, je fais autre chose.

J’ai eu pas mal de visiteurs… Il y a de tout. Ceux qui disent que je suis taré (ce qui n’est pas totalement faux), ceux qui sont impressionnés, des curieux, des conseillers, des incompétents, des amis, … Comme je le fais pour moi, je ne vois que le plaisir que j’ai à le faire. Je ne suis pas trop touché par les commentaires. Sauf la semaine dernière où j’ai eu la chance d’avoir 2 personnes qui m’ont encouragé alors que j’étais un peu au creux de la vague.

J’ai aussi beaucoup progressé. Il y a beaucoup moins de coups de marteau sur les doigts par exemple. Des réflexes comme de protéger mes voies respiratoires quand je fais certains travaux. De porter des gants quand je fais du béton aussi (la chaux attaque la peau). Plus j’avance, plus mon outillage s’étoffe et meilleur je suis.

Dans chaque recoin de la maison, j’ai des souvenirs… parfois douloureux ;-) !

Ma chance est d’avancer par itération, comme on dit. Je fais un pas après l’autre. Certes, le travail à faire est important mais je ne vois pas tout dans l’ensemble. Je me concentre sur la suite et pas sur la fin. Franchement, ça aide beaucoup. C’est un peu simpliste mais en même temps, je me prends pas la tête. Je ne sais pas comment je vais meubler ou finir la maison. Je ne sais pas non plus quelle lampe sera posée où… on verra.

Je sais que ça serait mieux d’arriver dans une maison totalement terminée. Mais je sais que ce n’est pas possible. J’ai de la chance d’avoir pu avoir l’appart où je suis à un tarif avantageux et ma foi, là, il faut partir. J’accepte les règles plutôt que de me battre. Je sais aussi qu’il faudra sûrement une année ou deux avant que ça soit fini. Mais ça me va !

Je pensais qu’en tant qu’enfant du village (je n’ai pas grandi là, mais toute ma famille maternelle oui) le voisinage m’accueillerait à bras ouverts. Mon grand-père était apprécié. Ben non ! Ces personnes ont bien connu ma famille depuis des générations mais ça ne compte pas !

Au moins, je sais une chose, c’est que je peux pas compter sur eux (sauf pour essayer de m’emmerder). En même temps, j’ai pas besoin d’eux. Je fais le maximum pour ne rien devoir à personne.

Dans 1 mois et demi, j’y habiterai et ça sera chez moi. Fini ou pas, ça sera ma maison et je suis impatient d’y habiter.

 

Commenter

 
 

Lapassiondemiloute |
Lookmugs50 |
Maison phenix toulouse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | making Use Of Dreams For Pe...
| Art & cuisine
| Pvcetaluminium