Rénovation d'une maison de 1752

Avec de l'huile de coude, tout est possible !

 

On y croit 14 mars 2016

Classé dans : Non classé — rotze17 @ 6 h 53 min

En arrivant vendredi, j’ai constaté que le sanitaire avait tiré une gaine qui ne pouvait pas s’intégrer à mon projet. En laissant ainsi, j’aurai été embêté pour le plancher et pour la pose du plafond de la cuisine. Alors, j’ai décidé de retirer la gaine. Il m’a fallu bien une heure. J’ai dû découper une poutre et casser un bout de mur. Mais au final, je suis content. J’ai longuement hésité et finalement, je me suis dit que c’était nécessaire. C’est pas perdre du temps que de refaire qqch qu’on n’aime pas. C’est ma maison. Laisser ainsi et regretter ensuite. Non merci !

Au bas des escaliers, il y a une poutre et mon interrupteur sera dans la poutre. Aussi, j’ai dû trouver une solution pour câbler. Comme ce n’est pas nécessaire d’avoir le tube de 20 jusqu’à l’interrupteur, je me suis décidé (après conseil de mon électro), de faire une « saignée » au ciseau à bois et d’y mettre un canal brun pour le faire passer. Par contre, je vais le faire assez profond pour pouvoir le recouvrir d’une liste ensuite. Donc, j’ai commencé ça. J’ai pas de photo…

Ensuite, le sanitaire est revenu. On a fait le tour et il a mis le réseau d’eau sous pression. Donc, moins d’une semaine après, j’avais une nouvelle installation sanitaire complète dans ma maison. C’est juste incroyable. Au niveau du tarif, ça devrait le faire. J’attends sa facture ;-)

Par contre, il m’avait donné encore une mission, c’était de tirer la gaine de 6 cm pour l’entrée d’eau principale. J’ai sué…. J’ai passé plusieurs heure au marteau piqueur. Le soir, j’avais les fourmis dans les mains tellement c’était rude. C’était donc vendredi soir.

20160311_192310_resized 20160311_192245_resized 20160311_192240_resized

Samedi matin, après la vigne, des amis sont venus m’aider.

On devait sortir la cuisinière. Comme elle a été très lourde, on a décidé de la démonter un maximum.

IMG-20160312-WA0006

Et même après avoir enlevé le maximum, il restait une partie en fonte. On n’était pas trop de 4 pour l’évacuer.

20160312_102328_resized

Dans la descente, on a cassé une marche. Oups… Le hasard a fait que « mon » maçon me demande s’il peut passer comme il est dans le coin. Oui, bien sûr. Donc, il va falloir la réparer.

20160312_103101_resized 20160312_103057_resized_1

Mission du samedi matin faite. Cuisine vidée et on a fait un voyage de gravas et de planches. Bref, on y voit plus clair !

Ensuite, après un copieux repas, je suis revenu pour continuer mon réseau électrique dans les combles. J’ai eu de l’aide pour tirer les fils électriques. En fait, c’est tellement difficile que pour les longs tubes, c’est plus facile de le faire à l’extérieur, sur la route, en ligne droite. On a bien avancé.

Dimanche, j’ai profité du soleil. C’était trop top et ça me manquait. Il faut savoir prendre des pauses. Se ressourcer. Mais, le soir, vers 20h, j’y suis retourné pour une heure pour continuer le câblage électrique. Je pense que la partie sud des combles est terminé. Cet aprèms, tirer les câbles RJ 45. C’est un peu compliqué. Il faut que chaque câble aille jusqu’au tableau. Il faut donc mesurer un câble et découper 3 longueurs pour connecter les combles. Je vais les faire partir chacun dans un tube de 20 et ensuite, ils vont se rejoindre dans un tube de 25 pour aller jusqu’en bas.

Cette semaine, je vais avancer un peu moins. J’ai quelques engagements et cette semaine, il y a le salon habitat et jardins à Lausanne. Il y a sûrement des idées à prendre.

A part ça, beaucoup me dise que c’est pas réaliste de terminer pour mai… wait and see

 

Commenter

 
 

Lapassiondemiloute |
Lookmugs50 |
Maison phenix toulouse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | making Use Of Dreams For Pe...
| Art & cuisine
| Pvcetaluminium